vendredi 2 avril 2010

Dépravation des moeurs à Cotonou

Cri de rage d'une âme profondément choquée

Cher Monsieur,

Chère Madame,

J’ai vécu une scène déconcertante cette soirée du vendredi 26 mars 2010.

Ma mère fête son anniversaire ce jour. Tous ses enfants et gendres se sont réunis autour d’elle pour lui faire passer de bons moments.

À la fin de la soirée, un de mes beaux frères propose de nous emmener (mes sœurs et moi) en boîte.

Belle invitation, nous avons tout de suite accepté. Il nous dit qu’il y a une nouvelle boîte qui vient d’être ouverte au stade de l’amitié et qu’on ferait mieux d’aller découvrir.

À l’entrée, une grande affiche : « Soirée WOLOSSO les vendredi et dimanche ». Ma sœur a demandé : c’est quoi une soirée WOLOSSO et le portier s’est mis à rire. Juste quand nous sommes entrés, j’ai eu envie d’uriner. Dans la salle des toilettes, j’ai vu deux presque jeunes filles, je dirai deux adolescentes en train de se changer pour se mettre en tenue sexy. Cela ne m’a pas étonné puisqu’on a dit une boite de nuit.

Juste quand nous nous sommes installés, l’animateur nous annonçait que la soirée WOLOSSO allait bientôt démarrer avec « TRESOR » et « LOVE » qui seront à poil.

Effectivement, les deux filles sont sorties et se sont mises à s’exhiber, une vraie séance de streap tease puis peu à peu, elles ont commencé à jeter le semblant d’habit qu’elles portaient et se sont très tôt retrouvées toutes nues et se mettent à déambuler au sein du public s’offrant à tout le monde, qui veut, lui fout le doigt dans le cul ou lui caresse les fesses.

J’étais hors de moi-même, je me demandais comment on pouvait ainsi dévaluer la gente féminine, ce que la femme a de sacré était exposé publiquement et bradée. J’en étais là lorsque dans sa furie, l’une des filles s’est jetée sur un monsieur et lui offre son cul à lécher, le monsieur le faisait si bien que la fille descend par terre, se met à genoux, déboutonne la veste, la ceinture et le pantalon du monsieur, sort son « machin » et se met à le violer, à lui faire l’amour de toute son énergie et l’animateur de crier : « ce monsieur vit-il encore, acclamez pour « TRESOR », ce monsieur vit-il encore ?

C’en était trop pour moi et les miens, nous sommes sortis en courant laissant notre reste parce que nous venions à peine d’arriver et n’avons même pas encore pris notre whisky et notre bouteille de coka.

Je n’arrêtais de me demander : « ce monsieur a-t-il une fois entendu parler de SIDA ? cette fille a-t-elle une fois entendu parler de SIDA ? »

Je suis mère et je suis profondément blessée, car lorsque votre jeune fille ou votre jeune garçon vous dit : « papa, maman, je vais en boite avec les ami(e)s », est-ce que vous pourrez imaginer que c’est plutôt dans un zoo qu’il ou elle se rend.

C’est cela, un zoo ou les bêtes sauvages se font l’amour devant tous, j’ai eu à voir des films porno, j’ai également vu des séances de streap-tease dans les films, jamais je n’ai vu une blanche s’offrir ainsi en public, tirer un homme au hasard et se mettre à faire l’amour avec lui devant tout le monde. Nunca he visto semejante cosa : jamais je n’ai vu pareille chose et je ne suis pas la seule car deux couples sont sortis de la salle avant nous et d’autres sortaient après nous.

Que se passerait-il par la suite ? Avec une telle tension dans la salle, les hommes tous excités se jetteront sur les femmes qui sont dans la salle et cette fille ne s’arrêtera surement pas à ce seul partenaire, d’autres hommes se déshabilleront pour se mettre à poil et s’offrir aussi à qui veut les grimper, d’autres filles également se déshabilleraient pour imiter TRESOR et LOVE, tout le monde ferait l’amour avec tout le monde et le virus du SIDA coulera à flot d’ici trois mois.....

Malheureusement, il m’a manqué du courage et de patience pour assister à la suite et la raconter avec précision, de plus je n’avais pas mes portables sur moi vu l’heure à laquelle on avait quitté la maison, autrement, je vous fournirais des photos prises à chaud.

Et si dans 3 mois, ce monsieur découvre qu’il est porteur du VIH ou si cette fille découvre dans 3 mois qu’elle est séropositive, que diront-ils, que feront-ils ?

Moi j’interpelle le ministre de la santé, le ministre de la famille et le coordonateur du programme national de lutte contre le SIDA pendant que des milliards sont dépensés pour lutter contre le SIDA ou le prévenir, voilà. Qu’ils fassent un tour à « LAS VEGAS AU STADE DE L’AMITIÉ DE KOUHOUNOU », ça se passe les vendredi et dimanche.

Sur le chemin du retour, une autre affiche non loin de là, « GRANDE SOIRÉE SEXY », allez-y voir également, c’est à Kouhounou.

Je n’ai pas pu fermer l’œil de la nuit et j’ai juré que jamais je ne mettrai une fille au monde, pour ce faire, je ne ferai même plus d’enfant pour ne pas courir le risque de donner naissance à une fille.

Je vous en prie, calmez-moi, j’en suis malade, les blancs que nous copions ne m’ont pas encore offert une telle scène jusqu’à présent.

Je vous en prie, faites quelque chose pour empêcher cela.

Ma conclusion est que plus jamais je ne donnerai un sou à un sidéen car il n’est pas rare de les voir passer de bureau en bureau, faisant le mea culpa et demandant l’aumône, je ne donnerai plus un sou à un séropositif...........

Je vous en prie, lisez et faites lire ce mail mais surtout allez-y faire un tour un vendredi ou un dimanche, l’entrée est à 5000 F CFA, la démocratie ne saurait excuser la dépravation des mœurs et l’assassinat de la morale.



Je vous remercie.



Benoîte Martine MAKOU

3 commentaires:

koyeris a dit…

Il faut dire que la morale déserte de plus en plus le forum dans nos villes et campagnes. J'ai été très déconcerté et choqué de savoir que de pareils choses se produisent chez nous quand j'ai eu le mail dans ma boîte. Je m'apprêtais à organiser une activité dans ce bar pour mes mannequins, mais après avoir lu le mail, j'a convaincu mes amis à trouver un autre endroit ou aller simplement à la plage en journée. C'est grave pour notre pays de savoir que l'on prend de risques inutiles et laisse de côté la morale

Patrick a dit…

Mlle Bénoite, je voudrais bien avoir un entretien avec vous afin d'écrire un article sur uin sujet du genre. cependant je suis à Natitingou. Je ne sais pas comment on pourrait se voir. je suis au agbopatrick@yahoo.fr, écrivez moi si vous êtes intéressé.
Merci

Anonyme a dit…

Hallucinant !!