lundi 9 février 2009

Boni Yayi et sa mouvance


Constitution de forces politiques proches de la mouvance présidentielle


Les Fac, une nouvelle force de frappe au service de Boni Yayi


Martin Dohou Azonhiho, un des membres des Fac
Le samedi 07 février 2009 a vu naître à Cotonou une nouvelle alliance politique se fixant pour but de travailler de pair avec la mouvance présidentielle : les Forces agissantes pour le changement (Fac). Voilà une structure de plus dont les membres, des personnalités très bien connues du monde politique, vont apporter toute leur expérience politique au soutien des actions du Chef de l’Etat.


Ibrahima Idrissou, Martin Dohou Azonhiho, Ali Houdou, Lionel Agbo, Timothée Adanlin sont, entre autres, les membres de cette nouvelle Alliance favorable à la mouvance Yayi. Chacun, en ce qui le concerne, vient à ce regroupement, enrichi d’un certain nombre d’atouts qui, s’ils sont bien «exploités, apporteront de l’eau au moulin du soutien à l’action du Président Boni Yayi.

Les anciens « révolutionnaires »

Martin Dohou Azonhiho est leur tête de pont. Son dernier poste en date est celui de Ministre de la Défense, qu’il a occupé dans les dernières semaines du Régime de Kérékou III. Si, après l’expérience très engageante du marxisme-léninisme, il n’a pu se faire une place honorable dans l’arène politique, s’il n’a pu se constituer un fief électoral capable de lui conférer l’influence due à son rang, s’il s’est compromis dans la défense de l’idéal peu honorable du report des élections présidentielles de 2006 et de leur couplage avec celles législatives de 2007, il demeure, malgré ces insuffisances, une force de tonitruance capable de faire basculer un nombre considérable d’esprits dans le camp du Changement, surtout s’il choisit d’établir sa base oratoire à Tindji, son village natal.
Quant à Ali Houdou, ancien Ministre, sous le Prpb, de la jeunesse, des sports et des loisirs et, de l’information et de la communication, il a entretenu, pendant plusieurs années, sous le Régime de Kérékou II, des accointances avec Issa Salifou, avant de rompre violemment avec lui et de faire cavalier seul. Présent dans les rouages du Ministre Gbègnonvi, au cours de son exercice, Ali Houdou déploie aujourd’hui une grande disponibilité pour faire triompher les idéaux du Changement.

La génération du Renouveau

Avec le Renouveau démocratique, Timothée Adanlin, ancien détenu politique du Prpb, ancien Président de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac), Lionel Agbo, Avocat, actuel Porte-parole du Président de la République, et, Ibrahima Idrissou, le très vociférant Président du Rund, ancien Président de la Fédération nationale de pétanque, sont des personnalités qui développeront, respectivement, stratégie politique, fine éloquence et stratégie de terrain, éloquence vive et engageante, envolées verbales opportunément inspirées, pour l’actualisation périodique des acquis du Changement, en vue d’une victoire sans failles de Boni Yayi en 2011.

1 commentaire:

Luis Portugal a dit…

Salut
Vous avez un bon blog.
Désolé de ne pas écrire plus, mais mon français écrit est mauvais.
Un câlin de mon pays, le Portugal